News

L’HYDROGÈNE, VERITABLE ENJEU DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

Le projet hydrogène au cœur de la réflexion de SAFE&CEC

Les caractéristiques de l’hydrogène

L’hydrogène est le premier élément du tableau périodique et est présent dans environ 75 % de la matière sous forme combinée: notamment dans l’eau (H2O) et les composés organiques tels que le gaz naturel (CH4). Examinons de plus près les caractéristiques de ce précieux gaz. L’hydrogène, dont la molécule bioatomique est H2, est incolore, inodore, insipide et totalement non toxique. Bien qu’il s’agisse d’un gaz très léger (14 fois moins que l’air), sa densité énergétique est très élevée. En effet, 1 kg d’hydrogène contient la même énergie que 2,1 kg de gaz naturel et 2,8 kg de pétrole.

L’hydrogène comme source d’énergie

La production d’hydrogène en tant que source d’énergie peut se faire de différentes manières, par des procédés chimiques qui nécessitent à leur tour un apport d’énergie.

Cette énergie utilisée pour produire de l’hydrogène peut provenir de différentes sources, plus ou moins « propres », à partir desquelles on peut classer l’hydrogène obtenu. Voici les différents types qui ont émergé:

  • L’hydrogène gris et turquoise est produit à partir de gaz naturel (CH4).
    • L’hydrogène gris est obtenu par une réaction de reformage à la vapeur, également appelée vaporeformage.
    • L’hydrogène turquoise est obtenu par le processus de pyrolyse, un traitement en l’absence d’oxygène.
  • L’hydrogène bleu est généralement produit à partir du biométhane obtenu à partir de la biomasse par le processus de digestion anaérobie et, ensuite, du système de valorisation qui purifie le biogaz en biométhane à l’aide de membranes. Le biométhane est décomposé en hydrogène et en dioxyde de carbone par le processus de reformage à la vapeur. L’hydrogène qui en résulte produit peu de gaz à effet de serre car le dioxyde de carbone est capturé et stocké.
  • L’hydrogène violet est couramment produit par électrolyse à partir de centrales nucléaires à faibles émissions de CO2. L’année dernière, la question de la production potentielle d’hydrogène à partir de l’énergie nucléaire était au centre du débat en Europe : Paula Abreu Marques (Chef de l’Unité chargée de la politique en matière d’énergies renouvelables et de CSC à la Direction de l’Énergie de la Commission Européenne) a fait valoir que <<L’électrolyse peut être alimentée par de l’électricité renouvelable si vous avez des électrolyseurs connectés à des centrales nucléaires et cela sera classé comme de l’hydrogène à faible teneur en carbone>>.
  • L’hydrogène vert, sans émissions, peut être obtenu à partir de sources d’énergie renouvelables, principalement l’énergie solaire et éolienne, qui n’émettent pas de gaz à effet de serre. Il est obtenu par le processus d’électrolyse sans aucune émission, principalement de dioxyde de carbone, principal responsable de l’élargissement du trou d’ozone et de l’augmentation de la température mondiale.

  • Text Hover

Ce schéma illustre comment les différents types d’hydrogène obtenus peuvent être stockés ou comprimés dans le réseau de distribution pour être utilisés comme source d’énergie dans les secteurs industriel, des transport et privé

L’hydrogène vert, le défi de notre époque

À ce jour, la production d’hydrogène vert représente environ 5% de l’ensemble de la production d’hydrogène. On estime qu’avec la baisse du coût de l’énergie solaire et éolienne et du coût des électrolyseurs, la production d’hydrogène vert pourrait devenir un véritable facteur de changement dans la transition énergétique.

  • Text Hover

Réseau de distribution, investissements et projets à court et moyen terme dans les infrastructures pour assurer la distribution de l’hydrogène: l’exemple italien de la Snam Rete Gas (SRG)

Le plan stratégique de Snam prévoit d’investir environ 23 milliards d’euros sur les 10 prochaines années dans 3 domaines de développement:

  1. Une première campagne d’essais, visant à évaluer la concentration possible d’hydrogène dans le réseau actuel, a établi qu’environ 70 % des pipelines actuels sont capables de transporter jusqu’à 100% d’hydrogène. C’est pourquoi, dans la perspective de “H2 Ready”, le projet de modernisation du réseau des 30% restants sera poursuivi en Italie. En outre, un réseau de distribution « multi-marchandises » sera développé, qui permettra le transport de gaz naturel, de biométhane, de dioxyde de carbone (si nécessaire) et d’hydrogène. Outre le projet de reconversion progressive d’environ 2.700 km du réseau existant, de nouvelles lignes de distribution seront construites sur l’ensemble du territoire, qui seront modernisées pour permettre le transport de l’hydrogène, qui est un gaz très léger par rapport au gaz naturel et au biométhane.
  2. Le stockage du biométhane, du gaz naturel, de l’hydrogène et du dioxyde de carbone.
  3. Nouveaux « Green Deals » dédiés à la mise en œuvre de projets innovants pour l’utilisation du biométhane et de l’hydrogène.

 

La contribution concrète de SAFE&CEC à la transition énergétique

L’innovation passe par le nouveau Hy-HC, un nouveau compresseur hydraulique capable de comprimer 100% d’hydrogène, fruit de la synergie et de la coopération entre SAFE&CEC: SAFE et Clean Energy Compression (CEC).

Il est de plus en plus nécessaire de soutenir et d’accélérer le processus de transition vers l’utilisation de l’hydrogène comme source d’énergie propre et sa distribution sur les marchés des transports, de l’industrie et des particuliers. C’est pourquoi SAFE&CEC s’est engagée, d’une part, à tester les produits actuels pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement avec des gaz ayant une concentration d’hydrogène de 20 % et, d’autre part, à élargir les produits avec le lancement du nouveau compresseur hydraulique Hy-HC, capable de comprimer 100 % d’hydrogène, ainsi que le développement de la nouvelle gamme de distributeurs.

Caractéristiques du nouveau compresseur hydraulique Hy-HC:

  • Une solution verte grâce à une technologie sans huile
  • Une course longue à faible vitesse et un faible volume d’espace mort dans le compresseur permettent d’obtenir un rendement volumétrique élevé.
  • Conçu et réalisé pour un entretien facile: les pistons de chaque cylindre permettent un démontage rapide lors des activités d’entretien en retirant la tête
  • Avec une disponibilité et une fiabilité élevées: les cylindres refroidis par liquide maintiennent la température et améliorent la durée de vie des composants.

  • Text Hover
  • Text Hover

Pression d’aspirationbarG / psig9÷209 / 130÷3,030
Pression de RefoulementbarG / psig950 / 15,000
DébitSm3-h / SCFM723 / 425
PuissanceKw / Hp75 / 100

 

 

 

 

L’engagement de SAFE&CEC

Il est dans l’ADN de SAFE&CEC de mettre en œuvre de nouvelles technologies pour la transition énergétique, selon une vision clairvoyante qui a toujours permis au Groupe d’être en avance sur son temps. Dans cette perspective, SAFE&CEC se prépare à lancer sur le marché des technologies liées à l’hydrogène, le gaz qui change la donne de notre époque. L’objectif est de développer des solutions adaptées à la gestion complexe de ce gaz, utile sur tous les marchés et dans la vie quotidienne, du secteur des transports à l’injection dans le réseau. Aujourd’hui, plus que jamais, SAFE&CEC est appelé à un test crucial pour prouver que les leviers de sa croissance ont toujours été la recherche de l’innovation, la qualité des produits et l’attention portée à l’environnement. L’enjeu est une révolution énergétique, menant à la création de valeur non seulement pour les Clients et les Partenaires commerciaux, mais aussi pour la planète entière.

Author


Avatar